Ernest et Célestine : un triomphe cinématographique aux AML !

Le samedi 8 février, plus de 70 enfants, inscrits au cours de morale, se sont précipités au local pour assister à la projection d’un dessin animé belge qui triomphe dans le monde entier et accumule les récompenses et autres distinctions !

Img1
Magritte à Bruxelles, César à Paris, et… peut-être bien le prestigieux OSCAR de la meilleure animation le 2 mars à Hollywood… Yes sir! 

Mieux encore : un des auteurs n’est autre que le Verviétois Stéphane Aubier qui s’est déjà illustré (ben tiens!) avec les Pic Pic André et Panique au village!

Dans le monde « d’en haut » les ours paradent mais vivent dans les préjugés… Ernest n’est pas un ours comme les autres: clown et musicien, il vit solitaire dans sa vieille maison sur la colline.

Dans le monde « d’en bas » à six pieds sous terre, la souris Célestine, une petite orpheline est éduquée énergiquement dans la crainte des plantigrades qui ne pensent qu’à manger… ! N’importe qui !

Elle doit rechercher des dents sous les oreillers car ces dernières sont «vitales» pour la survie des rongeurs! Bien mais elle ne croit pas que les ours soient méchants !

Ces deux marginaux solitaires vont se croiser, s’aider, s’apprécier, s’aimer…

Le jeune public (comme les grands) a apprécié cette très belle histoire tirée de l’oeuvre de Gabrielle Vincent (décédée en 2000) qui a créé parmi d’autres 27  livres sur Ernest et Célestine.

Non seulement les enfants ont aimé les dessins aquarelle qui respectent le graphisme des livres mais ils ont relevé aisément les thématiques de l’amitié, du respect des différences de la compréhension et de la solidarité… en abrégé du savoir vivre ensemble en faisant fi des idées toutes faites et bétonnées autant que des clichés faciles!

Les AML avaient donc eu le choix judicieux d’une oeuvre drôle, touchante, sensible, artistique et bien rythmée.

img2

On peut toujours espérer que les professionnels américains de l’art cinématographique auront, le 2 mars, le goût et le nez assez fin pour élire Ernest et Célestine, une animation qui sort vraiment des sentiers
bien trop souvent battus de la 3D et de la conception par ordinateur !!!

Robert Reuchamps